Bienvenue à l'Association Mickaël

HISTORIQUE DE L'ASSOCIATION

Marie-Christine Paillardin (la présidente de l'association) tutrice de son neveu Mickael atteint de plusieurs maladies génétiques dégénératives, n'avait pas la possibilité d'envoyer celui-ci en vacances dans des centres adaptés. Elle eu lidée avec une tierce personne de faire appel à la générosité du public par la presse (voir photo article ci-joint). Au vu du succès et des résultats de certaines démarches administratives, elle réussit à envoyer Mickäel dans un centre de vacances à pendant quinze jours.

Cela lui permet de reprendre son souffle et s'occuper un peu d'elle. C'est là qu'elle a compris la double utilité de ces vacances :

  1. un changement de mode de vie pour l'enfant, et une rencontre avec d'autres éducateurs, ce qui peut être très profitable pour l'enfant. Un changement d'air est très bon pour sa santé.
  2. Un temps pour respirer pour le ou les parents (pour eux-mêmes et aussi pour leur famille), leur couple, pour les autres enfants en leur accordant du temps sans focaliser sur un seul souci, même quasi normale, quelques instants pour respirer. De là, avec plusieurs personnes dont certaines de celles qui ont répondu à son appel est née l'idée de l'association. Le nom était tout trouvé, association « Mickael » du nom de son neveu, le premier enfant à partir en vacances grâce aux généreux donateurs.

    Le logo est trouvé après plusieurs modèles proposés et retenu car l'idée d'une porte ouverte sur la route de la vie en direction du soleil levant (représentant la naissance du nouveau jour), un arbre avec des fruits (symbole de l'origine de l'homme), et nourriture pour celui-ci, était ce que l'association voulait appliquer. Les couleurs sont optimistes, ce qu'il faut être, pour aider les autres. Et créer une impulsion auprès de ceux qui nous rejoindraient. La première opération envisagée pour faire vivre l'association était celle d'un arbre de Noël qui devait être précédé d'une collecte de jouets faute de moyens financiers. Cette collecte auprès de magasins de jouets, comme Babou de Migné-Auxances et Noz à Poitiers, fut un succès (près de 400 jouets divers: peluches, gagdets, jouets pour garçons et filles). L'arbre de Noël fut un succès, plus de 70 personnes et enfants ont eu droit à un spectacle de magie grâce au don d'un des membres de l'association (prestigidateur amateur). Le Père Noël était présent et a été admiré, embrassé, presque « dévoré » par des petits yeux brilants, comme des étoiles. Les jouets ont trouvé des bras, parfois pas assez grands pour les contenir. Juin fut le mois du loto, organisé dans le restaurant de l'Auberge de Jeunesse à Bellejouanne (quartier de Poitiers-sud) et toute nouvelle expérience pour le groupe qui c'est révélé être l'occasion d'élargir le cercle des adhérents tout en collectant des fonds en plus du premier but qui était celui de distraire enfants et famille des membres de l'association. Cette journée est redemandée et devrait devenir un rendez-vous annuel et à la même période, peut-être pluri-annuelle. Septembre 2002 fut un mois animé par deux gros dossiers, celui de la première assemblée générale et de la journée des associations qui a lieu dans le parc de Blossac à Poitiers tous les deux ans, on ne pouvait pas la rater, elle nous a permis de figurer sur la revue de Poitiers et dans le registre des associations localessans oublier le site de la mairie ou on est référencé. Elle nous a permis de rencontrer d'autres associations ayant des buts similaires, complémentaires voir supplémentaires. Des connaissances se sont créees et permettront de nous faire connaître pour plustard nous faire reconnaître.